• appel à la non violence

     

     Nous avons été tellement oppressés lors de ces dernières décennies que l'Humanité est devenue une sorte de cloque géante. Tout le monde a la haine, dans toutes les catégories sociales et professionnelles, et chez nous comme un peu partout ailleurs, la misère explose. Même dans les rares pays où il fait encore bon vivre, les gens perdent foi en l'avenir. Selon moi, le mouvement des Gilets Jaunes représente ceci : le peuple de France et de Navarre qui a atteint le point de non-retour. C'est toute la partie de l'Humanité qui suppure... Et la bulle vient d'éclater. Il était temps !!!

    Alors bien sûr, tout ce que je dis ici n'engage que moi. Je me considère comme un Gilet Jaune et je suis passé plusieurs fois au QG de ma ville pour échanger avec de nombreuses personnes, mais je m'exprime en mon propre nom. Toutefois, je me permets aussi de dire : "Nous", en osant croire qu'une bonne partie du peuple cultive des opinions similaires... tout simplement parce que ça me semble être dans l'air du temps. Ce sera bien à vous d'en juger ! En tout cas, ça fait bien 7 ans que je passe quasiment toutes mes journées sur le net : je me suis vraiment intéressé à la situation globale. Voilà les conclusions que j'en tire, les impressions que j'ai sur la mentalité actuelle et en devenir chez une bonne partie des Gilets Jaunes, et j'ose espérer du peuple en général.

     

        Nous ne pouvons plus continuer comme ça. Non seulement nous n'avons plus aucune confiance envers nos dirigeants, mais en plus nous comprenons que quoi qu'il arrive, on ne pourra pas redresser la barre à temps. Nos misères, tragédies, scandales politiques et sanitaires, etc., tout ne fera qu'aller de mal en pis. On fait face à de telles catastrophes sur tous les plans, que nous devenons petit à petit convaincus de la nécessité de faire "tabula rasa". Aucune réforme politique, même de grande ampleur, ne saurait redresser efficacement la situation. Les personnes au pouvoir paraissent beaucoup trop incompétentes, hypocrites, manipulatrices, compromises et méprisantes envers le peuple. Ça fait bien trop longtemps qu'on subit cette Société du Spectacle, endoctrinés dans la surconsommation et la superficialité, poussés aux divisions futiles et à la haine entre les peuples, au sein des peuples, et envers nous-même. Ça ne peut plus continuer comme ça. Heureusement, on a ouvert les yeux et finit par se rendre compte qu'on n'est plus seuls...

     

        On doit donc reprendre le flambeau : nous devons récupérer notre souveraineté, écrire notre constitution, voter nos lois, réformer ce qu'on voudra, faire tout le nécessaire pour qu'on passe tranquillement d'un pays sur le point d'imploser, à une nation forte, unie, en harmonie avec la Nature et avec les autres pays. Gauche, Droite, tout le monde partage le combat du peuple. On va prendre les commandes du pays. C'est maintenant à nous tous d'écrire notre destin, au lieu de continuer à le subir.

     

         Il y a cependant un piège : ce système, qui nous oppresse depuis si longtemps, il a tellement accumulé de richesses et de pouvoir qu'il est devenu d'une puissance inimaginable. Tout l'arsenal militaire, bactériologique, les technologies de pointe et même d'éventuelles armes dont l'existence nous serait cachée... Ce potentiel démesuré de chaos et de destruction est déjà braqué sur nous, et peut faire feu à tout moment. Nous sommes cernés. 
    Ce système a toujours eu 10 coups d'avance sur nous. Qu'il s'agisse d'une entité monolithique ou pas, il a parfaitement anticipé la situation qu'il a lui-même créé. Tout ceci est voulu. Si le peuple répond par la violence, il joue le jeu du système : toutes confrontations entre les CRS, les Gilets Jaunes, les casseurs infiltrés ou non politisés, toutes les dégradations, les incendies ou destructions de biens publics ou privés, bref, toutes les violences qui seront commises renforceront le Pouvoir et se retourneront systématiquement contre le Peuple.

     

        Si la violence finit par nous péter à la gueule, les puissants de ce monde seront bien à l'abri dans leurs bunkers, pendant que le pire pourra se produire en surface. Ils sont intouchables. Si vous voulez un scénario réellement dystopique, une dictature du type Nouvel Ordre Mondial avec une humanité totalement asservie, continuez de répandre la violence. Peut-être vous me trouverez parano, mais je crois qu'on n'imagine pas trop à qui on a affaire, ce dont ils sont capables et ce qui nous pend au nez si on tombe dans leur piège.

     

         On possède pourtant toutes les clés pour nous émanciper : grâce à Internet, nous avons globalement tous ouvert les yeux sur la situation locale et mondiale, nous connaissons les enjeux, les dangers, nous sommes bien conscients de l'ampleur de la catastrophe qui est en train de se dérouler sous nos yeux complices et impuissants. Alors certes, on a été asservi par le confort et les technologies qu'offre notre mode de vie occidental, mais j'imagine que nous sommes tous prêt à les limiter si ça peut nous permettre de prospérer et de nous épanouir dans un paradigme résolument différent, profondément social et respectueux de l'environnement. Jusqu'à présent, nous nous sommes conduit comme des adolescents en pleine crise de puberté. Quoi de plus normal, avec toutes les divisions et la haine qui ont été distillées par notre caste politico-médiatique...

     

         Mais si le Pouvoir nous ligote par la force technologique brute, nous aussi on a tous les outils nécessaires pour arriver à le faire plier ! Et bien plus encore... À terme, nous pourrons réunir tout le potentiel humain et technologique pour remporter haut la main tous les challenges qui se présentent à nous, et qui nous terrifient depuis si longtemps. Non seulement on va établir notre Démocratie, et connaitre enfin la Justice et la Paix, mais en plus on fera des bons de géants dans tous les domaines. Il n'appartient qu'à nous de décider où on veut aller, à nous de choisir si on préfère dessiner tous ensemble des lendemains qui chantent, ou crever la gueule ouverte, plus ou moins rapidement, en demeurant des témoins privilégiés de la chute...

     

        Alors au lieu de continuer à suivre l'influence des médias et des politiques qui cherchent toujours plus à manipuler le peuple par la division et la haine, faisons tous la Paix. On n'a aucune raison de se haïr. Utilisons Internet et tout espace de réunion pour échanger nos stratégies, afin de mener dans les meilleures conditions cette Révolution. Inspirons-nous de ce qui a déjà été fait, de ce qui a déjà fonctionné par le passé. Les six plus grandes armes du peuple sont la connaissance, le dialogue, la compréhension, la grève, le boycott et la désobéissance civile. Depuis des semaines, nous sommes largement assez nombreux à être unis dans le mouvement pour avoir atteint la masse critique nécessaire à faire plier tout pouvoir en place. Nous avons simplement à utiliser nos armes pacifistes, en coordonnant nos forces et en agissant avec bienveillance, et hop, le tour est joué !!!

     

        Et face à une telle situation, je crois que ça ne servirait plus à rien de cultiver des pensées paralysantes, comme par exemple : "ouais mais justement, même si on faisait la révolution dans la paix, ils vont lancer l'armée ou provoquer des attentats, on sera forcément mis au pas, ou de toutes façons y a trop de haine, ou bien on est déjà foutu...". Ça serait contre-productif, car ce n'est plus le moment d'avoir peur et de faire du blabla : on a été conditionnés à agir de la sorte, parce que le doute a constamment été semé et cultivé, par tous les moyens imaginables... C'est en grande partie pour ça qu'on est autant fracturés. Et puis, je crois bien que si le Pouvoir était fondamentalement malveillant, nous aurions sûrement été totalement asservis depuis longtemps déjà, sans même avoir eu la moindre chance de nous en rendre compte. L'évidence est là : c'est le moment d'arrêter de se prendre le chou et de passer à l'action !

     

        Déjà, n'allons plus manifester dans la rue ou faire des opérations de ce type, c'est beaucoup trop dangereux : il faut ménager les forces de l'ordre et laisser les vrais pourris se cramer devant les caméras. Les CRS sont aussi le peuple, c'est la profession la plus en burnout à l'heure actuelle, ils craquent complètement. Les atrocités qu'on peut voir circuler sur le net en témoignent. Si d'aventure vous allez dans la rue, allez y sans casque, sans rien, juste avec vos gilets jaunes. Soit vous êtes à poil devant les caméras du monde entier à vous réunir calmement et ne rien faire d'autre que de sourire et échanger, soit ça tournera mal, et alors Dieu sait ce qui va se passer. Enfin, faites bien comme bon vous semble, c'est qu'un conseil... Que les CRS fassent leur boulot en âme et conscience, et choisissent de servir ceux qu'ils estiment devoir protéger. Et puis, que ceux qui ont des "bullshit jobs" ou bossent pour des multinationales à la con fassent la grève ; que nous boycottions massivement le maximum de produits superflus et symptomatiques de la situation actuelle ; qu'on ne paye plus d'impôts ni de tout ce qui nourrit cet État dirigé par des traitres à la Nation ; qu'on cesse de jeter nos thunes dans les coffres des banques, etc. Enfin, ce ne sont que des suggestions, mais que chacun fasse ce qui est en son pouvoir, toujours de manière mesurée et réfléchie, afin de participer à la grande tâche collective. C'est notre devoir de citoyen Français et de citoyen du Monde, l'un n'allant pas sans l'autre. Et vous me penserez peut-être utopiste, mais je crois bien que notre mouvement est voué à devenir global, puisque de toutes façons, nous ne pourrons pas fabriquer une Société pérène s'il y a des discordes profondes sur Terre. Saisissons tous notre instant !

                                                 * * * * * *

     

         Voilà... Peut-être trouverez-vous que je pèche par optimisme ou par naïveté... C'est fort possible, après tout, on peut toujours se tromper, et je ne suis ni dans vos têtes, ni à la place du Pouvoir... Je ne peux donc pas savoir ce qui va se passer... Mais j'ai décidé de faire confiance en l'avenir, puisque j'ai foi en l'Humanité. Navré si mes propos ont pu choquer, ou bien sont mal interprétés, et tant mieux si je vous ai fait sourire. Mais je crois sincèrement que nous sommes prêts, que plus rien ne pourra nous arrêter. Même si d'aventure, des évènements majeurs venaient à se produire, et finissaient par stopper notre mouvement, ça ne changerait rien à la donne, selon moi. Peu importe le temps que ça prendra et les évènements qui se produiront... Il y a déjà tant d'êtres humains qui continueront comme moi de militer corps et âme pour la Paix, l'Union des Peuples et la Démocratie... Je suis entièrement convaincu que nous finirons tôt ou tard par être si nombreux à partager ces idéaux, que l'Émancipation de l'Humanité est inéluctable.

     

    (Ces prochains jours, je compte publier une série d'articles racontant comment j'en suis arrivé à avoir une telle foi en nous, et je vous e

    « Quand la jeunesse fuit la France« Chaque homme est une guerre civile » »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It