•  

    Fiscalité

    Comment les supermarchés se font rembourser leurs dons d'invendus… par l'Etat

    Pas moins de 40% des 930 millions d'euros de déduction fiscale au titre du mécénat finissent dans les poches des grandes enseignes, les Leclerc, Carrefour, Casino et Auchan. Telle est la contrepartie de leurs dons.

    «Nous distribuons l'équivalent de 350 millions d'euros de nourriture avec seulement 20 millions d'euros de frais de fonctionnement. C'est le système le plus performant.» L'argument de Jacques Bailet, patron national des Banques alimentaires, est sans appel. C'est d'ailleurs fort de ce constat qu'il a écrit aux députés mi-octobre. Touché, coulé. L'amendement de Joël Giraud, le rapporteur général du budget (LREM), qui plafonnait à 10 millions d'euros le crédit d'impôt des entreprises au titre du mécénat, pour freiner l'explosion de cette niche, a été abandonné.

    Car c'est l'une des révélations du rapport de la Cour des comptes sur le mécénat : le gros de l'enveloppe est capté par la grande distribution. Pas moins de 40 % des 930 millions d'euros de déduction fiscale finissent dans les poches des grandes enseignes, les Leclerc, Carrefour, Casino et Auchan. Telle est la contrepartie de leurs dons. Si la générosité est souvent mise en avant dans leur communication, ces centaines de millions d'euros sont, eux, passés sous silence. Bref, ils donnent, mais c'est in fine l'Etat qui paie. Et les chiffres donnent le tournis : des dizaines de milliers de tonnes de nourriture, l'équivalent de 150 millions de repas. Rien de nouveau pourtant dans cette économie du don. Cela fait des dizaines d'années que la ramasse des organismes humanitaires, Restos du cœur, Secours catholique et Banques alimentaires, fait le tour des hypers.

    QUELLE AUBAINE !

    Mais, depuis la loi antigaspillage de 2015, le système s'est profondément modifié, organisé. En interdisant la destruction de la nourriture pour les surfaces de vente de plus de 400 m2, en obligeant celles-ci à contracter avec une association, le législateur a placé l'Etat comme acheteur en dernier ressort. Une aubaine pour la grande distribution qui a fortement augmenté ses volumes de dons : + 25 % entre 2015 et 2016. «J'ai fait une économie de 300 000 €», témoigne Thomas Pocher, patron du Leclerc de Templeuve (Nord),...

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  •  

    Pendant deux jours, un festival zéro gaspi à Bordeaux.

    LAURENT THEILLET

    ZZ comme "zéro déchet" et "zéro gaspillage". Tel est le nom d’un festival organisé ce vendredi et samedi, au Hangar 14 par Bordeaux Métropole avec le concours de l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie). 

    Au programme, des tables rondes pour les grands, des concerts et animations pour tous, des ateliers pour apprendre à fabriquer ses cadeaux de Noël ou ses produits ménagers, des démonstrations de drones capables de ramasser des déchets. Beaucoup de choses ont lieu samedi mais la plupart des ateliers montés par 73 associations sont ouverts dès ce vendredi, de 10 heures à 23 heures. 

    Publié le 23/11/2018 à 10h32 par C.D..

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Pesticides: La France interdit définitivement les produits à base de métam-sodium

    ENVIRONNEMENT L'utilisation de ce produit phytosanitaire avait déjà été suspendue fin octobre après une série d'intoxications dans le Maine-et-Loire...

    L.Br.

     
    • Le métam-sodium était notamment utilisé dans les champs de mâche (image d'illustration).
     

    Publié le 05/11/18 à 09h39 — Mis à jour le 05/11/18 à 09h44

     

    Le métam-sodium était notamment utilisé dans les champs de mâche (image d'illustration). — Fred TANNEAU / AFP

    L’Anses a annoncé ce lundi l’interdiction définitive des produits à base de métam-sodium. L’usage de ce pesticide contesté, utilisé dans les cultures maraîchères, était déjà suspendu après avoir provoqué des problèmes de santé ces dernières semaines.

    Anses 
     
    @Anses_fr
     
     

    [Communiqué 
	</div><div id= Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique