Les sinistrés ont dix jours pour se rapprocher de leur compagnie d’assurance.

En Gironde, les communes de Gaillan-en-Médoc, Martignas-sur-Jalle, Mérignac, Pessac, Saint-Jean-d’Illac et Saint-Médard-en-Jalles ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour des "mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols", survenus entre le 1er octobre et le 31 décembre 2018.

L’arrêté interministériel est paru au Journal officiel du 9 août 2019. Les sinistrés ont dix jours à compter de cette date pour déposer un état estimatif de leurs dommages auprès de leur compagnie d’assurances.

 
Préfète de la Nouvelle-Aquitaine et de la Gironde 
 
@PrefAquitaine33
 
 

[]

L'état de catastrophe naturelle à été reconnu pour 6 communes de  en raison de mouvements de terrain liés à la sécheresse et à la réhydratation des sols. 

Consultez la liste des communes concernées 
	</div><div id=Partager via Gmail