Le tribunal de grande instance de Bordeaux a débouté les requérants de la plupart de leurs demandes, mais a tranché en faveur de 13 personnes considérées comme électrosensibles

La bataille entre Enedis et les opposants au compteur Linky se poursuit devant les tribunaux. Ils étaient 206 à avoir saisi un juge de référés du TGI de Bordeaux, en mars dernier, dans le cadre d’une action collective. Tous s’opposaient pour des raisons diverses à la pose du compteur intelligent dans leur domicile.

>>À lire aussi : Compteur Linky, notre dossier

 

Mardi, le magistrat bordelais a partiellement donné raison à 13 d’entre eux, considérés comme électrosensibles. Il a ordonné à Enedis la pose d’un « un dispositif de filtre les protégeant des champs électromagnétiques générés par la bande CPL associée au compteur Linky ».