• le Premier ministre Jean Castex annonce un objectif de 50 millions de vaccinés fin août

     
    France : le Premier ministre Jean Castex annonce un objectif de 50 millions de vaccinés fin août

    Jean Castex s'exprime le 21 juillet sur le plateau du 13h de TF1.
    Ludovic MARIN / AFP

    France : le Premier ministre Jean Castex annonce un objectif de 50 millions de vaccinés fin août

    Vacances Delta

    Par Magazine Marianne

    Publié le 21/07/2021 à 14:53

    En pleine explosion du variant Delta en France, Jean Castex s’est exprimé ce mercredi 21 juillet sur TF1 pour annoncer l’ouverture de nouveaux créneaux de vaccination. Objectif : 50 millions de primo-injections réalisées au 30 août. Le Premier ministre a également écarté l’hypothèse d’un passe sanitaire pour les établissements scolaires.

    « Dans la quatrième vague, on y est ». Les mots sont clairs et le ton se veut ferme. Le variant Delta, qui a fait exploser les contaminations au Covid-19 de 140 % en une semaine, nous met dans une situation « grave », a expliqué le Premier ministre Jean Castex, invité du journal de 13 heures de TF1.

    Alors que 96 % des 18 000 personnes contaminées par le Covid-19 recensées ce mardi 20 juillet n'étaient pas vaccinées, le gouvernement mise sur l'extension du plus grand nombre. L’objectif de primo-injections fin août a ainsi été relevé à 50 millions au lieu de 40. Dans les deux semaines « 5 millions de rendez-vous » doivent être ouverts.

    Pas de contrôle d'identité dans les bars

    Alors que le projet de loi étendant le passe sanitaire aux cafés, restaurants et transports est actuellement à l'examen à l'Assemblée nationale, Jean Castex a également apporté des précisions sur son utilisation et les modalités de contrôle.

     

    À LIRE AUSSI : À Paris, gilets jaunes, antivax et antifas main dans la main contre la "dictature" sanitaire

    Les responsables d'établissements recevant du public - comme les cinémas et musées depuis ce mercredi 21 juillet, puis les cafés et restaurants à partir de début août - devront contrôler les passes sanitaires à l'entrée, mais ne seront pas chargés de la « vérification de l'identité » des personnes qui les présentent. Le Premier ministre a également assuré qu’une tolérance d’une semaine serait accordée pour faire de la « pédagogie » après l'entrée en vigueur du passe sanitaire étendu, « le temps des sanctions » venant seulement après.

    Pas de passe sanitaire à l'école

    En revanche, il n'y aura « pas de passe sanitaire dans les établissements scolaires », a expliqué Jean Castex, même si l'exécutif entend aussi accélérer la campagne vaccinale pour les 12-17 ans. À ce titre, le Premier ministre a souligné que des dispositifs seront déployés dans les collèges et lycées à la rentrée pour y faire de la « vaccination à l'intérieur ».

    Le Premier ministre s'est également exprimé à propos de la protestation contre la vaccination, dénonçant ceux qui « en viennent à des actes de violence ». « Nous serons intraitables » , a-t-il promis, à propos de ceux qui « font allusion à l'étoile jaune ou à la Shoah, s'en prennent à des permanences parlementaires, mettent le feu à des centres de vaccination ».

    « Un ingénieur de SNCF Réseau meurt dans un éboulement sur un chantier à Massy-PalaiseauAvignon : Francis Lalanne défile en tête du cortège contre le "viol" du passe sanitaire »