• les associations lancent une pétition pour dénoncer une "impasse"

    Associations et collectifs réclament l'ouverture "immédiate" des structures d'accueil dans le cadre du "plan grand froid".

    GUILLAUME BONNAUD

    Une vingtaine d’associations et de collectifs citoyens bordelais venant en aide aux sans domicile fixe sur l’agglomération, dont Médecins du monde, Toutes à l’abri ou Les Robins de la rue, ont signé une pétition intitulée "Bordeaux… l’appel de la rue !". Lancée sur la plateforme change.org, cette pétition avait été signée par près de 600 internautes ce vendredi après-midi. 

    Dans ce qu’ils appellent "lettre ouverte" au préfet de la Gironde, Didier Lallement, au président du Département, Jean-Luc Gleyze, au président de la Métropole, Alain Juppé, les associations pétitionnaires clament leur "colère" et leur "consternation" face à "la situation actuelle" dans la métropole. 

     

    Pour l’ouverture de structures d’accueil

    Se disant dans une "impasse", "quotidiennement débordés" par les "demandes de mise à l’abri", associations et autres lieux autogérés – qui hébergent quelque 600 sans-abris sur Bordeaux Métropole – réclament l’ouverture "immédiate" des structures d’accueil dans le cadre du "plan grand froid" ainsi que le lancement d'une "concertation rapide" entre associations et institutions, afin de "pérenniser les réponses" en matière d’accueil et d’hébergement des plus démunis en Gironde. 

     

    Pour rappel, selon les chiffres de l’INSEE de 2015, plus de 22 000 logements sont vides sur la Métropole. 

    Publié le 11/01/2019 à 15h39 par E.G..
    « Stationnement à Bordeaux : l’extra- boulevard après 2020Nouvelle provocation de Macron '« Beaucoup trop » de Français n’ont pas le « sens de l’effort » »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It