• Retraités : le pêché originel du quinquennat Macron ?

     

    Pendant sa campagne électorale, Emmanuel Macron avait dit qu'il fallait demander aux retraités des efforts afin de favoriser l'emploi et notamment celui des jeunes. En contrepartie d'une hausse de la CSG des aînés, les charges allaient baisser sur les salaires. Cette proposition iconoclaste n'est-elle pas la faute majeure d'Emmanuel Macron ? S'en prendre aux retraités en augmentant la CSG, en désindexant les pensions de l'inflation est non seulement une faute morale mais aussi une faute politique. D'ailleurs, les seniors sont très nombreux sur les ronds points avec les gilets jaunes et assurent souvent l'intendance quand les actifs sont au travail. Les retraités avaient massivement voté pour Emmanuel Macron mais ils ont l'impression d'avoir été trahis. Alors l'erreur majeure du quinquennat du Président de la République n'est elle pas cet acharnement vis à vis des retraités ?

    http://blog.seniorenforme.com

    Emmanuel Macron n'a pas épargné les retraités depuis le début de son mandat : hausse de la CSG puis non indexation des retraites sur l'inflation même si le 10 décembre le Chef de L'Etat a fait un peu marche arrière sur la CSG en reconnaissant que l'effort demandé aux aînés avait été trop violent sont des décisions qui ont fortement pénalisées les seniors.

    Dans la majorité, on s'inquiète des conséquences électorales car les seniors sont un mammouth électoral qui ont quoi qu'en pensent certains de la mémoire. Rien qu'hier nous avons publié un sondage montrant que la majorité des retraités voulaient que le mouvement des gilets jaunes s'arrête. Que n'avions-nous pas écrit en relayant juste quelques chiffres ?

    Sur les réseaux sociaux, les commentaires étaient très nombreux et surtout vindicatifs : faux archi faux, collabo, sondage bidon, à la botte de Macron, Je n'aime pas la violence mais je suis pour les gilets jaunes je les soutiens mon côté " soixanthuiarde" qui ressort, Je suis retraitée et pour que les gilets jaunes continuent, suis retraitée et gilet jaune ......stop aux manipulations et bon sens metter des gilets, nous sommes un couple retraité depuis 7 mois. Au début, nous avons manifesté très intensément. Ça se faisait dans la convivialité. Mais quand on voit ce qui se passe maintenant, je ne manifeste plus, ni mon mari. Nous préférons tout larguer, et partir dans un autre pays avec un net pouvoir de vie supérieur d'environ 30% avec nos retraites. Nous avons vécu les 3/4 de notre vie outremer et à l'étranger. Et bien, nous préférons repartir !!!! Nos enfants sont également expatriés !!!! La France se meurt. Surtout avec la bande à Picsou au gouvernement !!! On vous les laisse, je suis retraité et je suis et je soutiens les gilets jaunes, je suis contre ce gouvernement qui taxe les retraités, c'était prévisible, c est pas vrai moi retraitée suis tout a fait d accord avec les gilets jaune continuer et un tres grand merci....

    http://blog.seniorenforme.com

    Voilà un échantillon qui n'est peut-être pas représentatif des retraités mais il faut reconnaître que rares sont les seniors qui défendent la politique du gouvernement. 

    Un chiffre : 74% des retraités ont voté pour Emmanuel Macron au deuxième tour de la présidentielle mais on dirait que tous ses soutiens chez les aînés se sont évaporés ! Le chef de l'Etat a perdu 42% d'opinions favorables depuis son élection et on ne voit pas vraiment ce qui pourrait inverser la tendance.

    Demander aux retraités un effort alors qu'ils ont cotisé et travaillé toute leur vie est une aberration économique mais aussi morale. Un pays qui ne s'occupe pas dignement de ses aînés est un pays qui se meurt. 

    Il faut que le gouvernement revienne sur la hausse de la CSG pour tous les retraités, qu'il indexe à nouveau les pensions sur l'inflation et peut-être les retraités lui feront à nouveau confiance.

    De notre côté nous devons nous prendre en main, au lieu de nous plaindre et de créer le Parti des Retraités, seul moyen de peser et de nous faire entendre ! 

     

    « Grand débat ou grand déballage ?Vincent Cespedes ose dire qu’il comprend la violence des Gilets jaunes »
    Partager via Gmail