• SONDAGE. 77% des Français souhaitent le rétablissement de l'ISF

    Référendum d'initiative citoyenne, rétablissement de l'ISF, moins de parlementaires : les personnes interrogées par l'Ifop pour le JDD y adhèrent majoritairement quelle que soit leur sensibilité politique

    77% des Français sont favorables au rétablissement de l'ISF.

    77% des Français sont favorables au rétablissement de l'ISF. (Sipa)
     
     

    Y a-t-il vraiment besoin d'un grand débat national? À lire les résultats de notre sondage Ifop, les Français ont déjà choisi massivement (74 à 82% d'opinions favorables) les mesures qu'ils veulent voir adopter à l'issue de cette consultation qui doit commencer le 15 janvier. Nous en avions proposé cinq à leur appréciation. Elles font partie de celles qui ont été mises en avant par les Gilets jaunes et d'autres mouvements de droite et de gauche qui contestent la politique d'Emmanuel Macron. Une petite surprise : c'est la réduction du nombre de parlementaires qui remporte le plus de suffrages (82%), devant la prise en compte du vote blanc dans les résultats électoraux et le référendum d'initiative citoyenne (80%).

    Lire aussi - Grand débat : comment les députés En marche s'organisent

    61% des sondés qui se disent proches d'En Marche veulent le rétablissement de l'ISF

    Quelles que soient les sensibilités politiques revendiquées, ces mesures sont toujours nettement majoritaires. Ainsi le rétablissement de l'impôt sur la fortune (ISF), qui convainc 77% des personnes interrogées, est défendu par 61% des sondés qui se disent proches du parti présidentiel, La République en marche (LREM).

    L'adhésion à l'ensemble des propositions est plus massive chez ceux qui se reconnaissent dans le Rassemblement national de Marine Le Pen, La France insoumise de Jean-Luc Mélenchon ou le Parti socialiste. L'adhésion est moindre mais aussi très semblable en volume entre sympathisants de LREM et des Républicains de Laurent Wauquiez.

    • Par
    • Redaction JDD
    « Grand débat : le coup de poker d'Emmanuel MacronLe FBI a enquêté pour savoir si Donald Trump travaillait pour la Russie »
    Partager via Gmail